le poisson(rouge)

Poisson rouge

Aller à : Navigation, Rechercher
 
Comment lire une taxobox
Poisson rouge
Poisson rouge
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Ostariophysi
Ordre Cypriniformes
Super-famille Cyprinoidea
Famille Cyprinidae
Genre Carassius
Espèce Carassius auratus
Sous-espèce
Carassius auratus auratus
(Linnaeus, 1758)
D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
Poisson d'aquarium
Carassius auratus auratus
Description
Synonymes latins
Noms communs Poisson rouge
Origine eaux douces de Chine
Taille selon les variété 10-30cm
Dimorphisme sexuel
Espérance de vie 20ans
Maintenance en aquarium
Température de l'eau 1-30°C (20°C)
pH 6-8
Dureté de l'eau 5°-15°dGH
Alimentation
Zone dans l'aquarium
Sociablité
Taille minimale d'aquarium 100l
Difficulté
Découvrez l'aquriophilie sur le Portail Aquariopédia

Les poissons rouges sont des animaux domestiques communs.

Origine et histoire du poisson rouge[modifier]

Les poissons rouges sont originaires des rivières, lacs et étangs de Chine, ils sont parfois aussi appelés "voile de Chine" ou "Japonais voilé"

Caractéristiques[modifier]

Description[modifier]

Le poisson rouge commun est la variété la plus connue et qui peut atteindre les tailles les plus impressionnantes (30/45cm). Le corps est allongé, la queue et les nageoires petites par rapport au corps. Il était au départ doré, mais il est devenu avec l'apparition de l'élevage en Chine rouge, calico, blanc ou noir. Après plusieurs croisements et sélections, de nouvelles variétés ont été créées, comme l'oranda, le comète, le télescope, le tête de lion, l'uranoscope… Dans ces cas, les poissons peuvent avoir une queue double voire triple, des excroissances sur la tête, une nageoire dorsale plus haute, voire absente…

Variétés[modifier]

Il existe de nombreuses variétés dites de « poissons rouges », en voici quelques-unes :

  • Le Shubunkin: ce poisson à queue simple possède une jolie couleur bigarée, rouge, noire, blanche et bleutée.
  • Le comète : il s'agit d'un poisson rouge commun à longue queue simple.
  • Le Voile de Chine ou Ryukin : reconnaissable par son long voile double sur sa nageoire caudale. Le ryukin a un corps particulièrement étiré en hauteur, avec une cassure entre la tête et le corps. Le voile de chine a un corps plus fin.
  • Le Tête de Lion ou Ranchu : il ne possède pas de nageoire dorsale et il a la particularité d'avoir une excroissance sur le dessus du crâne, pouvant faire penser à une crinière de lion. Le ranchu a une excroissance moins dévellopée, une tête plus triangulaire, et possède un dos plus voûté que le tête de lion. sa nageoire caudale est située plus basse.
  • L' oranda : il une nageoire dorsale et possède une excroissance sur le dessus de la tête. Lorsque cette excroissance recouvre aussi les opercules brachiaux, le poisson est appelé "oranda hollandais" ou tête de lion hollandais".
  • Le Bubble Eyes : il possède deux poches semi-translucides sous les yeux. Si ces poches se crèvent, elles ne peuvent pas se régénérer. Il s'agit donc d'une espèce très fragile.
  • Le Téléscope : ses yeux sont hypertrophiés et peuvent parfois être asymétriques.


Les poissons rouges et japonais sont considérés en France comme domestiques.

Pour le poisson rouge pêché dans le Canada atlantique, voir le Sébaste atlantique.

Maintenance[modifier]

Ils vivent en aquarium ou en bassin. Ce sont des poissons d'eau froide, mais ils peuvent être maintenus à des températures allant de 1°C à 30°C pour les poissons rouges communs (22 °C pour la reproduction). Pour les variétés dérivées (queue de voile, télescope, oranda, tête de lion, bubble eyes...), qui sont plus délicates, la température doit être comprise entre 16°C et 26°C. L'eau doit avoir un pH plutôt neutre à alcalin (basique) compris entre 6.5 à 8.0, (7.0 pour la reproduction) et une dureté de 5°d GH à 15°d GH. Ces animaux ont besoin d'enormément d'espace, de par de leur taille (au moins 20cm pour les variétés sélectionnées, jusqu'a 50 cm pour le poisson rouge basique) et leur nature de gros "pollueur". On compte un minimum de 100 litres pour deux poissons rouges et 50 litres par animal supplémentaire. L'aquarium doit être équipé d'une filtration puissante (environ 4/5 fois le volume total par heure). On comprend bien alors qu'une "boule" est totalement inadaptée à une bonne maintenance. Rappelons que l'espérance de vie d'un poisson rouge est d'une vingtaine d'années minimum...

Nourriture[modifier]

Ce poisson est omnivore et il est dit « glouton » puisqu'il peut manger bien plus qu'il ne lui est nécessaire, au risque d'être malade. Pour savoir quelle quantité leur donner, il faut respecter la règle "la bonne quantité est ce qui peut être mangé en une à trois minutes". On peut adapter ainsi la ration en fonction des poissons, de leur taille, leur nombre, leur appétit, la température, etc.

Il sera nourri de nourriture du commerce en flocons ou granulés, de préférence granulés car ils coulent et ne polluent pas l'eau. Eviter les daphnies sechées, elles n'ont aucun interêt nutritif, et le pain, qui gonfle dans leur intestin et peut leur provoquer de graves problèmes de digestion... Il est conseillé de compléter leur menu grâce à de la salade pochée (ou tout autre légume : épinard, courgette...) et de la nourriture vivante et/ou congelée (artemias, vers de vase rouges, larves de moustiques, etc.).

Reproduction[modifier]

Au printemps, quand l’eau atteint 17° à 18°C, le poisson rouge s’apprête à se reproduire. Il est d’ailleurs conseillé de baisser la température durant l’hiver si on souhaite tenter une reproduction.

Le mâle atteint sa maturité sexuelle à 2 ans et la femelle à 3 ans. Les femelles sont plus rondes et plus pleines que les mâles quand arrive la période de frai. On reconnaît qu’elles sont prêtes à pondre car le ventre devient mou. Le mâle en periode de ponte porte des "boutons de noce" blancs sur les opercules.

La reproduction est appelée « le frai ». Le frai fécondé s’accroche aux plantes et la maturation peut commencer. Dans une eau à 18-20°C, les alevins sortent de l’œuf en trois à quatre jours. La femelle dépose ses œufs dans le fond de l'eau pour que le mâle jette du sperme dessus mais souvent avant que les œufs éclosent ils sont mangés par des prédateurs.[réf. nécessaire]

Ils restent au fond de l’eau. Ils se nourrissent d’abord du contenu de leur poche nutritive, sur le côté du ventre. Elle est vidée en une semaine. Ensuite ils acquièrent la nage libre et peuvent être nourris d'infusoires dès 3 jours.

6 votes. Moyenne 2.17 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×