la perruche (simple)

Perruche ondulée

Comment lire une taxobox
Perruche ondulée
Melopsittacus undulatus)
Classification classique
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
ClasseAves
OrdrePsittaciformes
FamillePsittacidae
Sous-famillePlatycercinae
Tribu
Melopsittacini
— auteur incomplet —, date à préciser
Genre
Melopsittacus
Gould, 1840
Nom binominal
Melopsittacus undulatus
(Shaw, 1805)
Statut de conservation IUCN :


LC  : Préoccupation mineure

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :

La Perruche ondulée (Melopsittacus undulatus) est un oiseau australien et la seule espèce du genre Melopsittacus et de la tribu des Melopsittacini.

On la trouve dans toutes les régions arides et semi-arides de l'Australie.

Le nom du genre Melopsittacus vient du grec et signifie « perroquet Description [modifier]

Les Perruches ondulées ont une taille d'environ 18 centimètres et pèsent entre 30 et 40 grammes. Elles acquièrent leur plumage adulte vers l'âge de 3 ou 4 mois.

Les variétés domestiques existent avec de nombreux coloris. Quelques mutations, tels que jaune (lutino) et bleu, sont déterminées par un gène simple et ont surgi spontanément. La combinaison des mutations peut avoir comme conséquence de nouvelles couleurs (lutino et résultats bleus dans l'albinos). D'autres variétés de couleur sont le résultat de la multiplication sélective ayant pour résultat des modèles plus complexes.

La perruche ondulée peut avoir des mutations de couleurs et des mutations de dessins. Il existe deux séries de couleur de base : - la série verte où l'oiseau est capable de synthétiser dans ses plumes le colorant jaune : la psittacine. Lorsque que l'oiseau sait aussi synthétiser de la couleur noire (mélanisation) il se produit un effet bleu. La combinaison naturelle du jaune et du bleu donne la perruche ondulée verte (ou toutes les autres perruches ou perroquets de teinte verte). -La série bleue comprend des oiseaux qui n'arrivent pas (génétiquement) à synthétiser des pigments jaunes. Il ne reste que les mélanines qui par reflet particulier appelé "effet Tyndal" (du chercheur qui l'a mis en évidence), donnent la couleur bleue.

Lorsque l'oiseau ne peut synthétiser les mélanines, l'oiseau peut apparaître - soit jaune parce qu'il arrive à synthétiser le pigment jaune appelé psittacine. C'est la perruche lutino, aux yeux rouges car la mélanine a complètement disparu. - Soit blanc (c'est l'albino) qui ne fait aucune mélanine car c'est un lutino, mais aucune psittacine car c'est aussi un bleu.

Une mutation qui ajoute deux couleurs de base : le Gris. Une mutation de couleur importante chez la perruche ondulée s'appelle le gris, dans la série bleue. Lorsque cette mutation se trouve dans la série verte, il n'y a pas de dominance entre le vert et le gris, ils se mélangent ce qui donne le gris-vert qui fait penser aux couleurs des vêtements militaire vert terne dit kaki. Ainsi en compétition de perruches ondulées on juge dans les 4 séries : verte, bleue, gris-vert et grise.

Une perruche ondulée peut aussi avoir des mutations de dessins : - Les lignes du dos du dessus de la tête jusqu'entre les épaules sont réduites voire disparues, mais les écailles noires des ailes sont présentes, c'est la mutation Opaline. La couleur du ventre reste inchangée, elle peut s'apercevoir sur l'épaule entre les écailles noires des plumes de l'aile. Il existe des opalines dans le vert, le bleu, le gris et le gris-vert. - La répartition des dessins peut être irrégulièrement placée sur le corps de l'oiseau, ce sont les perruches de couleur pie. Deux mutations pies sont connues : - Les pies australiennes (du pays, où on les a découvertes) qui présentent une barre blanche (série bleue) ou jaune (série verte) horizontale sur le ventre, les écailles du dos sont placées au hasard. les grandes plumes des ailes et de la queue sont blanche ou jaune selon la série. - La mutation pie danoise donne des oiseaux peu marqué de taches noires, et à fond blanc pour la série bleue, ou à fond jaune pour la série verte, ou à fond gris pour la série grise ou à fond gris-vert pour la série gris-vert. Un partie des grandes plumes des ailes et de la queue (les rectrices) sont noires d'autres sont décolorées soit en blanc (série bleue ou grise) soit en jaune (série verte ou gris-vert).

La mutation perlée déplace la partie noire d'une plume normale des ailes (les tectrices) au bord externe contrairement à la couleur sauvage qui place à l'extérieur une couleur sans noir (du blanc ou du jaune), et ensuite la tâche noire. Les perlées sont récentes (1980) mais leur transmission dominante (voir la génétique) permet une multiplication de cette couleur rapidement. Là encore il existe des vertes perlées, des bleues perlées, des grises perlées des gris-vert perlées, qui peuvent être opaline (plus de lignes d'ondulation de la tête jusqu'entre les ailes et le milieu du dos).

Il existe des mutations de la mélanine qui modifie le noir vers le brun, ce sont les cinnamons (cannelle en anglais). Les grandes plumes des ailes, de la queue, les écailles du dos de l'aile sont diluées en brun plutôt qu'en noir, la couleur sauvage. Le cinnamon est dans les 4 couleurs de bases. Il peut aussi se combiner avec l'opaline. La couleur du ventre quand la perruche est cinnamon est un peu éclaircie, avec la mutation opaline, la couleur change encore, ce qui donne des oiseaux couleur moutarde qui sont des gris-vert opaline cinnamon.

Pour continuer les facteurs foncés sont aussi des mutations qui modifient la couleur de l'oiseau. Ce sont des mutations à deux vitesses, l'oiseau hérite d'un de ses parents (indifféremment du sexe) un seul des facteurs foncés, il est dit à simple facteur foncé. C'est le vert foncé et le bleu cobalt (ou cobalt tout simplement). Si les oiseaux ont hérité 2 facteurs foncés, ils sont appelés vert olive et mauve (série bleue). Chez les gris et gris vert on ne voit pas les facteurs foncés.

Les facteurs foncés sont recherchés dans la série bleue, car les cobalts sont des oiseaux très impressionnants. Une mutation violet peut s'ajouter à ces facteurs foncés, les violets les plus spectaculaires sont les cobalts violets.

Légende
Légende

Habitat et comportement [modifier]

Les Perruches ondulées sont des oiseaux nomades vivant dans des habitats ouverts, principalement les milieux de type garrigue en Australie, les régions boisées ouvertes et la prairie.

Normalement les oiseaux se trouvent en petites bandes mais, dans des conditions favorables, peuvent former des bandes très nombreuses. L'espèce est extrêmement nomade et le mouvement des bandes est lié à la disponibilité de nourriture et d'eau. La sécheresse peut conduire des bandes dans un habitat plus boisé ou des secteurs côtiers. Elles se nourrissent de graines de spinifex, d'herbes et parfois de céréales cultivées.

La période de reproduction s'étale généralement entre juin et septembre dans le Nord et entre août et janvier dans le Sud mais dépend des pluies qui entraînent une plus grande abondance de graines. Les populations de certains secteurs ont augmenté en raison de la disponibilité d'eau accrue grâce aux fermes. Elles nichent dans des trous d'arbres, les poteaux de clôture ou même des troncs couchés à terre. Les 4 à 6 oeufs sont incubés pendant 17-19 jours, et les plumes poussent environ 30 jours après l'éclosion.

Les perruches mâles et femelles chantent et peuvent apprendre à imiter des sons, bien que le chant et l'imitation soient plus prononcés chez les mâles.

Animal de compagnie [modifier]

La perruche ondulée est l'une des quelques espèces de perroquets domestiquées comme animal de compagnie. On estime que c'est le perroquet le plus commun comme animal de compagnie dans le monde, elle est élevée en captivité depuis les années 1850.

Les sélectionneurs ont travaillé pendant des décennies pour produire un éventail de mutations de couleur et de plume, telles que le jaune, le bleu, le blanc, le violet, l'olive, l'albinos, le lutino et bien d'autre. Les mutations de plumes peuvent produire des crêtes ou des plumes très allongées. Les perruches modernes d'exposition sont plus grandes que leurs cousins sauvages, avec les plumes principales gonflées. Les yeux et le bec peuvent être presque totalement masquées par des plumes.

La plupart des perruches d'animalerie ne sont pas de variété d'exposition et sont semblables à l'espèce sauvage par la conformation et la taille.

On peut leur apprendre à parler, siffler des airs, et jouer avec des humains. Ce sont des animaux intelligents et sociaux qui apprécient la stimulation des jouets et de l'interaction avec les humains aussi bien qu'avec leurs congénères. Un comportement courant est la mastication du matériel tel que le bois, particulièrement pour les femelles.

En captivité, on rapporte que ces perruches vivent une moyenne de cinq à huit ans, mais atteignent de temps en temps 15 ans si elles sont bien soignées. La durée de vie dépend de la race (généralement les variétés d'exposition ne vivent pas aussi longtemps que les variétés communes) et de la santé individuelle de l'oiseau, qui est influencée par l'exercice et le régime.

Bien que les perruches sauvages mangent presque exclusivement des graines d'herbe, les vétérinaires aviaires recommandent de supplémentation leur nourriture avec des fruits et des légumes frais, des graines germées, des pâtes, du pain de blé complet et d'autres nourritures humaines saines, et également des aliments conçus pour de petits perroquets. Un tel régime fournit des compléments alimentaires et peut empêcher l'obésité. Les perruches ne s'adaptent pas toujours aisément aux ajouts alimentaires, cependant. Le chocolat et l'avocat sont identifiés en tant que toxines potentielles.

Les perruches parlantes [modifier]

En 2001, le propriétaire Ryan B. Reynolds d'Ontario, Canada, de budgies a fait beaucoup parler de lui en diffusant certains enregistrements de sa perruche parlante, Victor. Dans ces enregistrements, Victor a exécuté ce qui a semblé « parler dans le contexte ». Les enregistrements ont semblé démontrer que Victor pouvait employer son vocabulaire de plus de 1000 mots pour exprimer les lignes logiques de la pensée, de la signification et du raisonnement. La nouvelle a été largement diffusée par les médias mais il reste à l'étudier scientifiquement.

de chant ».

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site